Les fonctions grammaticales
À propos de la leçon

Dans les EXEMPLES ci-dessous :

1) ” Il existe des milliardaires. “
2) ” Il tombe de la grêle. “

le pronom neutre ” il ” ne sert qu’à introduire le verbe qui le suit : ” il ” est appelé SUJET APPARENT.

Dans 1), le véritable sujet est ” des milliardaires. ” et dans 2), le véritable sujet est ” de la grêle.”

Car on peut alors retourner les phrases : ( et ” il ” disparaît. )

1) ” Il existe des milliardaires. “—>” des milliardaires existent. “
2) ” Il tombe de la grêle. “—>” de la grêle tombe. “

On dit que ” des milliardaires. ” et ” de la grêle.” sont des SUJETS REELS.

Cas particuliers :

*) L’expression ” il y a ” (qui veut dire, il existe) : ” Il y a du blé au grenier. “–> ” du blé existe au grenier.”
– Vrai aussi avec, il y avait, il y aura, il y eut..-

* L’expression ” il n’y a qu’à ” (qui veut dire, il suffit de ) : ” Il n’y a qu’à obéir. “–>” obéir suffit. “
– Vrai aussi avec, il n’y avait qu’à , il n’y aura qu’à, il n’y eut qu’à…-

*L’expression ” il faut ” (qui veut dire, il est nécessaire) : ” Il faut travailler pour vivre. “–>” travailler est nécessaire pour vivre. “
– Vrai aussi avec, il fallait, il faudra, il fallut,…-

*) Les expressions ” c’est “, ” ce sont “, ” c’était “, ” ce sera “…
Dans ces expressions, c’ ou ce sont des Pronoms démonstratifs NEUTRES, sujets apparents.
Le sujet réel est placé après l’attribut qui suit le verbe :

Exemples :
” C’est amusant le patinage “–>” le patinage est amusant. “
” C’est un devoir de voter. “–>” voter est un devoir. “
” Ce sont mes enfants ces fillettes. “–>” ces fillettes sont mes enfants. “

Avec un verbe impersonnel on peut avoir :
*) un SUJET APPARENT qui est toujours ” il ” et,
*) un SUJET REEL toujours placé après le verbe.

” Il tombe de la grêle. “

Mots ou groupes de mots pouvant être sujet réel d’un verbe impersonnel :

1) Le NOM ou Groupe Nominal : ” Il me vient une bonne idée. “–>” une bonne idée me vient. “

2) Le PRONOM (qui remplace un NOM! ): ” Il reste toi et moi. –>” ” toi et moi restent. “

3) L’INFINITIF d’un verbe : ” Il est difficile de pleurer. “–>” pleurer est difficile. “

4) La PROPOSITION :” Il semble établi que la terre est ronde. ” que la terre est ronde semble établi. “

error: Pas encore disponible