Leçon :INTRODUCTION
À propos de la leçon

a) Comparons un nouveau-né à un petit chat, à un poussin, à un singe: « comparé au Poulin qui galope quelques heures après sa naissance, ou au petit singe qui a déjà des proportions adultes, qui s’accroche activement sa mère, et qui, bientôt fait preuve dune grande autonomie motrice, le nouveau-né humain est étonnement impuissant, démuni, dépendant et en quelque sorte inachevé» (Osterrieth).
L’animal naît prêt pour la vie, biologiquement achevé, ou presque, mais enfermé dans son instinct. II n’a pas besoin d’éducation, son instinct lui dictant son comportement.
L’enfant naît pauvre, démuni, incapable ; i1 ne naît pas « homme », mais le deviendra grâce à l’éducation.
b) Comparons un enfant élevé par ses semblables aux enfants élevés par des loups. Ceux-ci marchent à quatre pattes, mangent de la viande crue qu’ils déchirent avec leurs dents, poussent quelques cris rauques, iIs sont nocturnes, fuient l’homme. Réunis en milieu humain, ils ne font que de maigres progrès, surtout s’ils sont déjà âgés…
Conclusions : nous voyons donc que
L’éducation est nécessaire : Sans éducation 1’enfant ne peut survivre, ni devenir un être humain : il est condamné à mourir, mais aussi sans société, pas d’éducation possible :
– Toute société lui fait une large place
– Tous nos comportements ou presque, comme parler, lire, écrire, taper à 1a machine, faire un résumé, saluer des visiteurs.., sont fruits de l’éducation,
– Nos aptitudes sont révélés par l’éducation : sans elle, elles restent en friche.

Fichiers de l’exercice
Aucun fichier joint trouvé
Aucun fichier joint trouvé
0% Complete
error: Pas encore disponible