Pédagogie Tome 1
À propos de la leçon

REACTION LIBRE DE L’ENFANT

Aucune éducation ne peut se faire sans l’enfant : par l’éducation l’être va réaliser une synthèse personnelle : c’est LUI-MEME qui doit l’accomplir ; il doit travailler à se saisir comme individu, comme un centre d’autodétermination dans la création de soi-même.

Sans la coopération de l’adulte, l’enfant ne peut rien : c’est l’adulte qui possède une claire conscience des fins auxquelles l’enfant n’aspire qu’inconsciemment ; l’expérience         des moyens, méthodes, discrimination des valeurs…

Sans la coopération de l’enfant, l’adulte ne peut rien : pour que l’éducation atteigne sa fin, il faut qu’elle soit une auto-éducation, que l’enfant coopère librement.

 

ATTITUDE DE L’EDUCATEUR  FACE  A  CETTE LIBERTE

Il doit d’abord obtenir la coopération de l’enfant, être accepte, aimé par lui :
Comment ?
– Etre à la hauteur de sa tache : compétence
– Avoir des exigences modérées
– Etre « adulte » ne pas jouer au copain, au démagogue
– Etre bon profondément, aimer les enfants, être juste
– Etre un modèle, un objet d’identification pour l’enfant
– Respecter, ne jamais humilier.

error: Pas encore disponible