Histoire II : Royaumes et empires africains
À propos de la leçon

Le Buganda, au Nord-Ouest du lac Victoria, n’est à ses débuts qu’un petit Etat tributaire du Bunyoro.

C’est au XVIIe siècle que commença l’expansion du Buganda et que cet Etat se constitua en royaume. Ceci se passe sous le Kabaka (= roi) Katerega. C’est lui qui doubla l’étendue du royaume en s’emparant des pâturages du Bunyoro au Nord-Ouest et des rives du lac Victoria au Sud-Ouest.

Le Buganda est une monarchie absolue et sacrée. Le Kabaka est inaccessible au peuple. Il symbolise la force de la nation et, à sa mort, il se réincarne en lion. Il est secondé par un conseil de la couronne formé de chef de province et des dignitaires de la cour, le Lukiro, dirigé par le Katikiro, sorte de premier ministre. Ce dernier et le Mugenia, chef du plus grand clan, constituent le collège électoral. Seuls ont droit à la succession, les fils du roi précédent nés après son intronisation. Le pays était divisé en dix provinces et l’impôt perçu selon l’étendue des troupeaux et le nombre des cases.

error: Pas encore disponible