Histoire II : Royaumes et empires africains
À propos de la leçon

Le Rwanda se constitua à l’Est du lac Kivu. Les Bahima, appelés dans ce pays Batutsi, soumirent à leur autorité les Batwa et les Bahutu. Le roi (Mwami) disposait d’un pouvoir absolu. Il était élu par un conseil de notables (les Biru) suivant un code ésotérique extrêmement complexe.

Il apparait comme le représentant de Dieu, le garant de la fertilité des femmes, des champs et du bétail. La reine-mère occupait dans la vie politique une place importante.

La société était divisée en trois classes : la caste noble des pasteurs Batutsi, les cultivateurs Bahutu et les Batwa. Les Batutsi avaient seuls le droit de posséder la terre, de servir dans l’armée et dans l’administration, de posséder des troupeaux.

Les cultivateurs Bahutu étaient liés à ces seigneurs par des contrats de servage. Les Batwa étaient au service du roi et de l’aristocratie Batutsi. Ils étaient employés comme chasseurs, guetteurs ou domestiques.

Trois souverains ont joué le rôle de premier plan au cours de la période précoloniale. Il s’agit de :

  • Mutara Ier Semugeshi qui, au milieu du XVIlle siècle, repoussa les Barundi ;
  • Cyrima (ou Cylima) II Rujuyiri qui, au milieu du XVIIe siècle, annexa le Bugesera et le Gisaka, à son royaume ;
  • Kigeri IV qui mena plusieurs campagnes contre ses turbulents voisins, en particulier le Burundi (1853-1895).
error: Pas encore disponible