Histoire II : Royaumes et empires africains
À propos de la leçon

Le Royaume de Sosso était, au XIIe siècle, un royaume d’Afrique de l’ouest, dans la région de Koulikoro (actuel Mali).

La victoire du chef almoravide Abou Bakar sur le Ghana an 1076 eut de graves conséquences pour le pays du Ouagadou. Ses principautés proclamèrent leurs indépendances.

L’une d’elles, formé des Sarakollé, constitua un nouvel empire, le Sosso sous l’autorité du prince Kambine Diaresso qui fonda la dynastie
nouvelle des Diaresso, qui se maintint au pouvoir jusqu’à 1180, av ec t Birama (dernier souverain de la dynastie).

Birama avait neuf fils. A sa mort, ses neuf fils se disputèrent le pouvoir. Alors pour y mettre fin, le chef de l’armée Sarakollé du clan des Kanté (Diara Kanté) prit le pouvoir et chassa toute la famille royale.

L’usurpateur régna environ dix ans. Son fils Soumangourou lui succéda et devint le maître incontesté du Sahel.

Vers 1230, Soumangourou régnait sur la majeure partie des pays
compris entre le Niger à l’Est, le Galam et le Tagant à l’Ouest. le Sahara au Nord, le Sénégal au Sud.

L’empire Sosso était entré en contact avec les principautés Soudanaises dont l’une devait servir de berceau au fameux empire du Mali ou Manding. Soumangourou, ayant engagé la lutte contre le souverain de Manding, Soundiata Keita, fut vaincu à la bataille de Kirina en 1235. Ainsi finit la seconde hégémonie sahélienne constituée au sein de l’empire Sosso.

error: Pas encore disponible