Exétat Items de Schéma électrique, Part II.

VI. AÉROTHERME

Un aérotherme est équipé d’un ventilateur entraîné par un MAT de manière à assurer la circulation (ventilation) de l’air chauffé par un groupe de résistances couplées en triangle.

Fonctionnement

  • Les résistances ne peuvent fonctionner seules, elles doivent toujours être ventilée.
  • A l’appel de la température par le thermostat (c°), les résistances doivent se mettre en fonctionnement après la mise en marche du ventilateur. Entraîné par un M.A.T. démarrage direct.
  • L’arrêt du ventilateur doit se produire 90 secondes après des résistances et non simultanément.

Il peut se faire soit automatique ou semi auto à l’aide d’un commutateur a deux positions : semi auto et automatique.

Travail demandé:

  • Schéma de circuit de puissance
  • Schéma de commande.
  • Soins et repérages de bornes

VII. EQUIPEMENT ELECTRIQUE D’UNE RECTIFIEUSE (machines-outils)

L’équipement électrique d’une rectifieuse comprend 3 moteurs asynchrones triphasés.
M1 : Le moteur Broche à démarrage étoile triangle automatique en un sens de marche 380V; 15cv ; cosφ de 0,8 et un rendement de 0,8

M2 : Le moteur Table en démarrage direct 2 sens de marche 220v ; 5,5cv ; cosφ de 0,8 et un rendement de 0,8.

M3 : Le moteur Pompe de lubrification 2 temps statorique à un sens de marche 220v ; 1cv ; cosφ de 0,8 et un rendement de 0,8.

Conditions de fonctionnements

La commande de chaque moteur par l’impulsion sur le bouton correspondant sauf que la table est asservie par la marche en pleine tension de la Broche et est limitée par deux fins courses par ces déplacements. La pompe déverse la graisse à volonté au moment de coupe par son poste de commande (bp marche et arrêt). Chaque moteur est à protection thermique

Travail demandé Etablir :

  • le schéma de puissance
  • le schéma de commande
  • soins et repérages de bornes

VIII. INSTALLATION D’UN GROUPE VARIATEUR DE VITESSE DU TYPE «WARD-LEONARD»

Il est tiré du principe de la transformation du courant alternatif en courant continu.
Alimenté à son entré par une énergie électrique en sous 380V+N d’un moteur asynchrone triphasé à simple cage télécommandé et à démarrage par autotransformateur avec un temps de 8 secondes (entraînant une dynamo à excitation indépendante), il fournit à sa sortie d’une énergie mécanique produite par un courant continu. Ce moteur, fournissant son mouvement au mécanisme à entraîner, à une vitesse variable en grandeur et en sens dans de larges limites. Une excitatrice shunt fournit du courant d’excitation à tous les inducteurs du groupe.

TRAVAIL DEMANDE

  • Schéma de circuit de puissance du groupe.
  • Schéma de circuit de commande
  • Soins et repérages de bornes très concises.

IX. Unité de perçage 1

Principe de fonctionnement

Le débit du cycle est donné par l’impulsion sur le 54 à condition que la broche se trouve sur S1 le moteur M1 se met en mouvement de coupe au forage démarrant à 2 temps rotoriques. Lorsque M1 en marche, M2 se met en marche démarrage direct pour le déplacement de la broche en AVGV jusqu’à S2 moment de perçage il change en PV. Celui-ci terminé, le S3 limite et entraîne le M2 au retour en GV pour ramener la broche à sa position initiale jusqu’à S1 peut arrêter le cycle la table. Le moteur MA monophasé (démarrage par condensateur) permet le refroidissement comme pompe de lubrification au moment du perçage de la pièce seulement. Si le M1 s’arrête, le M2 aussi obligatoirement. Les moteurs sont protégés par les relais magnétothermique et les fusibles.

Travail demandé

  • Le schéma de circuit de puissance.
  • Le schéma de circuit de commande

X. UNITE DE PERÇAGE 2

Description: Pour rendre l’opération automatique, le dispositif ci-dessous représenté
a été prévu par l’Ir Jean Paul NGOYI

Fonctionnement: Les pièces sont emmagasinées dans un chargeur d’où elles doivent être dirigées vers le poste de travail par une came solidaire d’un mécanisme pignon et crémaillère mu par un moteur asynchrone triphasé (A) a cage simple et à démarrage direct. La fixation de la pièce est magnétique à l’aide d’un gros électro-aimant (E) commandé par l’action de la pièce sur (b) ; ce qui provoque en même temps le retour de la came et la rotation de la broche assurée par un moteur asynchrone triphasé à double cage à démarrage direct. La descente de la broche est assurée par un moteur (D) commandé à arrivée de la came en fin de course de retour. L’approche est rapide et le travail lent ; ceci est possible grâce au groupement en cascade du moteur (D) à rotor bobiné avec un moteur auxiliaire (c) à simple cage qui, lui est en bout d’arbre et n’apparaît pas sur le croquis. Le retour de la broche après le travail est rapide (le capteur ‘d’ est à galet escamotable) et en fin de course, il y a arrêt total du mécanisme, la pièce doit être évacué et le cycle peut recommencer. La commande du mécanisme est assurée par un bouton poussoir BPM et l’arrêt d’urgence est possible par le coffret de manoeuvre placé à proximité de l’opérateur.

N.B. si la pièce usinée n’est pas enlevée de la butée, le mécanisme ne peut redémarrer (Simple poids P de la pièce).

Travail demandé :

  • Le schéma de circuit de puissance
  • Le schéma de circuit de commande.
Suivre
Les derniers articles par Educ PatshTecno (tout voir)

16 réflexions sur “Exétat Items de Schéma électrique, Part II.”

  1. Merci beaucoup, ces thèmes sont très édifiants pour la formation en recherche de schémas électriques pour les formateurs mais aussi pour les apprenants. Merci !

  2. Ir Eugène Tshintu

    Nous vous aimons, de nous avoir montré ces items qui pourra enrichir notre intelligence. Merci beaucoNous vous aimons, de nous avoir montré ces items qui pourra enrichir notre intelligence. Merci beaucoup

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Téléchargez : des applications scolaires.

error: Pas encore disponible