Exétat Items de Schéma électrique, Part III

XI. EQUIPEMENT DE MENUNTETION POUR TROIS MOTEURS

L’installation comprend trois transporteurs entrainés chacun par un moteur asynchrone triphasé asservi.

L’impulsion sur le bouton de démarrage amorce le transporteur T1 qui ne reçoit les produits à manutentionner que si le transporteur T3 et T2 fonctionnent. Avec le bouton arrêt, le T1 s’arrête directement et après pour une bonne évacuation des produits T2 ensuite T3.

Fonctionnement

Le débit du cycle se fait par Si qui démarre le T3 en étoile triangle, 10′ après T2 et pour permettre un déplacement plus rapide de produit, son moteur démarre en petite vitesse (PV) et quelques temps (à estimer) après en (GV); enroulement γ série → γ lle. Ensuite c’est le tour de T1 démarrage à deux temps rotoriques par interrupteur centrifuge.

A l’arrêt, une impulsion sur S2 permet l’alimentation d’un relais de commande qui arrête immédiatement le T1 puis T2 ensuite T3 par intermittence de quelques temps soit 20″ alors se mettra hors circuit ce relais après l’arrêt total de l’installation. Par défaut, si T1 s’arrête T2 et T3 aussi ; si T2 s’arrête, T3 obligatoire. Ces moteurs sont protégés par de relais magnétothermiques.

Travail demandé

  • Le circuit de schéma de puissance
  • Le circuit de schéma de commande et signalisations

XII. MONTAGE EN CASCADE

Un industriel reçoit un équipement électromécanique dont les schémas électriques joints au catalogue ont été confiés à un électricien chargé de son installation. Ce dernier disparaît en emportant sur lui ces annexes importantes et ne laisse que le catalogue qui fournit les informations ci-après.

Constitution

Graphique pour les vitesses de l’équipement

Réseau μ = 380√2 sin 377t

Exigeance pour la reconstitution des annexes.

TRAVAIL DEMANDE

  1. Expliquez le principe de l’obtention des vitesses en le déterminant.
  2. Dessinez les schémas des circuits de puissance et de commande.

N.B. Respect strict de 3 vitesses prévues par le constructeur et faire usage de tous les accessoires servant au bon fonctionnement de l’équipement.

XIII. MOTEUR A PLUSIEURS VITESSES 9 BORNES DEMARRAGE

Un équipement doit être entrainé par un moteur asynchrone triphasé dont voici quelques indications de la plaque signalétique : Δ/γγ, 380V, 50Hz. Cet équipement doit pouvoir fonctionner dans les deux sens de marche. Le démarrage dans un sens ou dans l’autre est choisi en vue de permettre un démarrage lent et à l’intensité réduite (étudier la configuration de la plaque à bornes de ce moteur). Ce démarrage se fera à 3 étapes pendant 10 secondes. Le moteur ayant une thermistance (CTN) incorporée, sa protection thermique en dépend. Le passage d’un sens à l’autre doit se faire selon le diagramme ci-après. Prévoir la signalisation par défaut du moteur.

N.B. la commande se fera sous 220V alors que la signalisation en 24V

TRAVAIL DEMANDE

  1. Expliquer le principe de ces trois étapes de démarrage avec la configuration des enroulements à l’appui
  2. Dessiner le schéma de circuit de puissance
  3. Dessiner le schéma de circuit de commande avec signalisation
  4. Soin et un bon repérage de bornes avec finalités

XIV. STATION DE POOMPAGE

Une installation de pompage comprend un moteur asynchrone triphasé deux temps rotorique qui entraine une pompe à turbine, alimente un château avec de l’eau en permanence. Le système est réglé automatiquement par un flotteur dans le château. Lorsque l’H2O diminue dans le château, le klaxon retentit et la lampe s’allume pendant 5″ pour signaler. Dépassé ce temps, la pompe redémarre pour recharger le château. Le moteur est protégé par un relais thermique. Prévoir la commande semi-automatique en cas de panne du flotteur par sélectionneur à deux positions (auto et semi).

Travail demandé :

  • Schéma de l’implantation
  • Schéma de circuit de commande.
  • Soin et bon repérage des bornes

XV. EQUIPEMENT ELECTRIQUE D’UNE STATION A DEUX MOTO-POMPES POUR AUGMENTER LE DEBIT D’EAU DANS UN INTERNAT.

Dans un internant de la place, l’ingénieur Elie est allé installer un système de pompage à partir d’un puits qui récupère toutes les eaux de pluies par deux pompes.
Le tour de marches de pompes 1 et 2 est fixé par un sectionneur principal et la commande contrôlée par deux interrupteurs à flotteur E7 et E8. La première pompe est prioritaire (principal) et l’autre est pour le secours au moment de pointe pour augmenter le débit de l’eau dans le château.

A la descente de niveau d’H2O le château, le E7 le constate et enclenche la première pompe entrainée par un moteur asynchrone triphasé démarre à 2 temps rotorique avec l’interrupteur centrifuge.

Aux heures de pointes où l’H2O est plus consommée, la pompe 1 n’est plus capable alors la pompe de secours démarre par E8 dans les mêmes conditions que la première et peut décrocher vite en cas de la diminution de l’utilisation (consommation).

N.B. la p1 reste en marche permanente jusqu’au débit de débordement dans le château, prévoir les signalisations qui indiquent le fonctionnement de chaque pompe et l’arrêt général soit par le débordement ou par le sectionneur principal.

TRAVAIL DEMANDE

  1. Réaliser le schéma général de l’implantation en y incorporant le schéma force des moteurs avec leurs pompes.
  2. Le schéma de commande motopompes
  3. Soins et repérages de bornes sont de mise.

XVI. ALIMENTATION D’UN CHATEAU D’EAU A L’AIDE DE DEUX GROUPES MOTO-POMPES.

1. Les conditions de fonctionnement

A) Le flotteur Cf du chàteau commande un distributeur Cd à 4 contacts hydrauliques (flotteurs). Ces contacts se ferment successivement au fur et à mesure que le niveau baisse. Le contact 1 (niveau 4m) assure l’arrêt des pompes A et B quant ils sont en marche le niveau maxi atteint. Le contact 2 (niveau 2m) assure le démarrage du premier groupe (A). Le contact 3 (niveau 1m) fait démarrer le 2ème groupe (B); ce cas se produit lorsque la consommation de l’H2O est supérieure au débit du 1er groupe. Le contact 4 (niveau 0) actionne un klaxon d’alarme lorsque le niveau mini est atteint.

B) Deux commutateurs CR a deux positions normales, chacun pour un groupe qui peut fonctionner automatiquement par sélection. La protection de chaque moteur asynchrone triphasé par un relai thermique.

C) Chaque pompe est équipée d’un moteur asynchrone triphasé à trois temps rotoriques par interrupteurs centrifuges et d’un relais hydraulique qui actionne un contact permettant d’arrêter chaque moteur si la pompe se désamorce.

2. Conditions de signalisations.

Les lampes de marche de chaque moteur et arrêt, le déclenchement par défaut de chaque moteur. Un klaxon pour le niveau mini 0 (niveau 4).

TRAVAIL DEMANDE

  • Le schéma de puissance
  • Le schéma de commande de moteur
Patrick Tshiama Mulomba
Le suivre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Téléchargez : des applications scolaires.

error: Pas encore disponible