Exétat Items de Schéma électrique, Part IV

XVII. COMMANDE DES CONTENEURS

Deux conteneurs de liquide 1 et 2 doivent être remplis alternativement. Le remplissage est enclenché par le capteur « vide » et arrêté par le capteur « plein ». si lors de l’enclenchement de la commande, les deux conteneurs affichent « vide », le c1 doit être rempli le premier.

Le remplissage d’un conteneur se déroule de la manière suivante : la commande des conteneurs est amenée à la position « prêt à fonctionner » au moyen du BP S1h3=1. La commande est interrompue par S o. Lorsque la commande est prêt à fonctionner et lorsqu’un des interrupteurs à flotteur S3 ou So signale qu’un conteneur est vide, la vanne Y1 ou Y2 s’ouvre instantanément. La vanne principale Yo ne s’ouvre qu’après écoulement d’une temporisation de 10 secondes. Lorsqu’un interrupteur à flotteur S2 ou S4 signale qu’un conteneur est plein, le remplissage est interrompu par la fermeture instantanée de Yo. La vanne Y1 ou Y2 ne peut se fermer qu’après écoulement d’une temporisation de 5 secondes. L’ensemble des vannes peut être fermé instantanément par action sur So.

Légende :
-KT1 relais temporisé réglé sur 5 secondes ; – KT2 relais temporisé réglé sur 5 secondes – KT3 relais temporisé réglé sur 10 secondes.

XVIII. INSTALLATION ET COMMANDE D’UN ELECTROCOMPRESSEUR

Un groupe électrocompresseur dont la mise sous tension du moteur asynchrone triphasé d’entrainement à deux temps rotorique, Y1 est alimenté pour le refroidissement alors que , l’air comprimé se dégage (s’échappe) dans l’atmosphère avec Y2 jusqu’à la fin du démarrage du moteur d’entrainement.

A la fin du démarrage, Y1 se ferme et l’air est envoyé dans le réservoir. P1 arrête la machine en cas de baisse ou excès de pression dans le réservoir.

  • Si la pression dans le réservoir a atteint la valeur désirée, Pl coupe l’alimentation du moteur
  • P2 coupe l’alimentation du moteur quand la pression diminue dans le compresseur
  • S2 arrête le moteur lorsque la valeur de la température est atteinte.
  • P3 arrête le moteur quand la pression d’eau est insuffisante dans le circuit de refroidissement.

TRAVAIL DEMANDE

  • Etablir le schéma général de la machine avec le circuit de puissance (tous ensemble)
  • Etablir le schéma de circuit de commande dans les conditions imposées.
  • Soin et repérages des bornes

XIX INSTALLATION ET COMMANDE D’UN ELECTROCOMPRESSEUR

Il s’agit de l’installation d’un système de conservation le l’air comprimé dans citerne ou réservoir pour des usages pneumatiques et souffleurs par l’ingénieur Léon OMANDEKA. Le compresseur est entrainé par un moteur asynchrone triphasé à 2 temps rotorique avec interrupteur centrifuge.

Fonctionnement

Le démarrage direct par l’impulsion sur un interrupteur K1 d’un moteur asynchrone triphasé à cage permet l’aspiration de l’eau de refroidissement à partir d’un puits. Deux minutes après, le tour de l’électrocompresseur jusqu’à son dernier temps ou commence la mise à l’atmosphère de l’air comprimé. Une minute s’écoule l’air sous haute pression est orienté vers le réservoir de stockage qui a une capacité bien déterminé ou il y a un système de contrôle de maxi et mini par un manostat arrête ou redémarre le compresseur dans le cas échéant. Prévoir le contrôle thermique et de la pression interne qui peut aussi entrainer l’arrêt du moteur du compresseur. Si la pression d’eau de refroidissement est exagérée, il est prévu un pressostat qui peut bloquer et arrêter le pompage.

TRAVAIL DEMANDE

  • Etablir le schéma général de la machine et le circuit de puissance (tous ensemble)
  • Etablir le schéma de circuit de commande dans les conditions imposée.
  • Soin et repérages des bornes

XX. ALIMENTATION D’UN HOPITAL PAR DEUX SOURCES D’ENERGIE ELECTRIQUE

Description

L’hôpital est alimenté par la source principale d’énergie électrique en RD CONGO jours et nuits (la SNEL 1). En cas de la coupure non programmé même d’une phase dans l’installation, une autre source d’énergie électrique non précisée (2) prend en charge cet hôpital jusqu’au rétablissement de la source principale. Le passage d’une source à une autre est direct et automatique alors que l’hôpital est toujours alimenté par 1. Si au même moment la source 2 posent problème, l’installation s’arrête.

TRAVAIL DEMANDE

  • Schéma de circuit de puissance
  • Schéma de circuit de commande
  • Soins et bon repérage de bornes

XXI. AEROTHERME DANS UNE SALLE DE FETE

Un système conçu pour chauffage de la salle pendant la saison froide dans la salle de fête du FLAT consiste à propager de l’air chaud dans la salle. Avec un éclairage adéquat, la ventilation est assurée par un moteur triphasé à pôles commutables (DAHLANDER) et deux fours à résistances (chauffage) couplés en triangles, 3x380V+N).

Fonctionnement

Les groupes de résistances ne peuvent pas fonctionner seuls, ils sont ventilés par le M.A.T. ci haut. Si la température dans la salle est inférieure à o°, un automate réglé de —x à 20° alimente les groupes de résistances avec une grande ventilation, arrivé à 15°, un autre automate écarte un four et ramène la petite ventilation.

Le fonctionnement est continuel sauf au changement de saison où l’on peut écarter le système par commande manuelle (interrupteur) placé à cet effet qui arrête les fours et 5 minutes après, c’est la ventilation alors que l’éclairage reste dans le circuit et peut continuer à fonctionner avec la source principale, il a sa boite de commande.

Par manque de tension à la source principale (s.n.el) même d’une phase, on prévoit pour l’éclairage un secours par panneau solaire à 220v commandé par un bouton poussoir mais le retour à la source principal est automatique en cas de rétablissement normal de la tension.

TRAVAIL DEMANDE

  • Le schéma de circuit de puissance de l’ensemble Le schéma de circuit de commande de la source principal et du secours
  • Le schéma de circuit de commande détaillé de l’aérotherme La constitution détaillée du secours avec tous ces éléments (panneau solaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Pas encore disponible