Les établissements de crédit : les banques

Définition de la banque

La banque est une entreprise commerciale et financière chargée de récolter l’épargne sous forme de dépôt des clients et de les distribuer sous forme de crédit payant pour son compte.

Rôle économique de la banque

Le rôle économique de la banque est double :

  • Récolter l’épargne,
  • Redistribuer l’épargne

Catégories de banques

Outre la banque d’émission qui frappe et émet la monnaie, les banques peuvent être classées en trois catégories essentielles à savoir : les banques de dépôts, les banques d’investissement, les banques d’affaires et les banques d’émission.

  • Les banques de dépôts sont celles dont l’activité principale consiste à effectuer des opérations de crédit et à recevoir du public des dépôts de fonds à vue et à court terme.
  • Les banques d’investissement sont également appelées banques à moyen et long terme. Leur activité consiste à accorder des crédits dont la durée est supérieure à 2 ans.
  • Les banques d’affaires sont celles dont l’activité principale est outre l’octroi des crédits, la prise et la gestion de participations dans des affaires existantes ou en formation. Les opérations de financement engagées par les banques d’affaires immobilisent des capitaux pour une longue période d’où l’utilisation de leurs capitaux propres, elles peuvent également utiliser les fonds de dépôts stables dont la durée est égale au moins à deux ans.

Opérations des banques

Les opérations de banque sont :

  • La réception des fonds,
  • Les opérations de crédit,
  • Les divers autres services dont les opérations de change

Opérations de change

Le change est une opération d’achat et vente d’une monnaie contre une autre. Le SWAP est une double opération de change d’une part une opération de change comptant exécuté dès la mise en place du contrat et d’autre part un change à terme. Le swap de change permet à son initiateur de se procurer immédiatement des devises, puis de les revendre au dénouement du swap à cours négocié lors de la mise en place du contrat.

  1. Les frais de change: la différence entre le prix de vente et le prix d’achat constitue le bénéfice.
  2. Le taux de change : correspond au prix fixé sur le cours de change en achat et en vente.
  3. Le sens de la lecture : on parle de la cotation à l’incertain lorsqu’on choisit la référence sur la monnaie étrangère et de la cotation au certain lorsqu’on choisit d’utiliser l’unité monétaire nationale comme référence.
  4. Les cours croisés : un cours croisé est celui d’une devise contre une autre, calculé à partir du cours de ces deux devises contre une devise commune. Ça s’appelle encore cotation indirecte. La devise majeure est celle qui est la plus échangée.

Exemple : quelle est la valeur en francs de 7.500$ si un euro vaut 2.000 CDF et 1 Euro vaut 1,25 $

1$ = 2.000 CDF/1,25 = 1.600 CDF

Ainsi 7.500$ x 1.600 = 12.000.000 CDF   

Monnaie contemporaine

  1. Les créances sur le système bancaire: tout dépôt est une créance du déposant sur la banque, d’où le fonctionnement du compte comme en banque comme un compte de passif.
  2. La monnaie et la confiance: est une monnaie reconnue grâce à la confiance faite en l’autorité monétaire émettrice.
  3. La banque centrale et les banques commerciales
  • Le régime flottant est libre entre l’offre et la demande sans intervention de la banque centrale.
  • L’intervention de la banque centrale ne se fait que quand il y a la nécessité de réguler la dépression ou la pression sur le cours de change,
  • L’intervention de la banque centrale se fait grâce au taux directeur ou à la réserve de change.
  • Les interventions de la banque centrale sont contingentées soit limitées aux contraintes des moyens à sa disposition.

Le marché de change

Le marché de change possède des caractéristiques spécifiques portant sur les intervenants, les supports utilisés, le mode de fonctionnement et la nature des opérations effectuées.

Les participants du marché de change :

  • Les banques : sont les plus grandes participantes qui peuvent acheter et vendre pour compte de leurs clients. Les très grandes banques ont deux sortes d’acteurs dont les market makers fixent le cours de change à utiliser comme référence et les cambistes ou salers qui vendent les devises au taux fixé.
  • Les banques centrales : interviennent très rarement mais d’une façon massive soit pour : Exécuter les ordres de leur clientèle dont l’état les organismes internationaux; Influencer la courbe de l’inflation et respecter les parités de change fixe.
  • Les courtiers : mettent en contact les cambistes et les clients,
  • Les clients : ceux qui veulent intervenir directement sur le marché et c’est généralement les très grandes entreprises.

Les supports utilisés

  • Les virements interbancaires : sont possibles par les comptes lorro (leur compte) et nostro (notre compte) chaque banque doit avoir un compte dans une banque partenaire, seul le solde est exigible à l’autre banque. La rencontre pour déterminer le solde exigible se fait auprès de la banque centrale dans la chambre de compensation. La chambre de risque est celle où se rencontrent les banques pour parler des opérations à risque.
  • Les ordres de paiement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Pas encore disponible