Des maladies d’origine hydriques (eau).

Quatre grands groupes de maladies sont liées à la disponibilité et à la qualité de l’eau, ainsi qu’à la gestion efficace des ressources hydriques : les maladies en rapport avec une carence aïgue ou chronique en eau propre, les maladies liées à la contamination de l’eau, les maladies liées à la contamination de l’eau par des toxiques et les maladies à transmission dite vectorielle.

Voici représentées dans un tableau, la liste de quelques maladies d’origine hydriques, les agents causaux et les préventions.

MaladieAgent causalPréventions
Le cholérabactérie Vibrio cholerae– approvisionnement en eau de boisson saine en quantité suffisante;
– bonne hygiène, personnelle et alimentaire;
– évacuation hygiénique des excréta
La denguemoustiques tigres femelles infectées (genre Aedes)– moustiquaires;
– vêtements à manches longues;
– produits répulsifs.
La diarrhéeorganismes bactériens, viraux et parasitaires– accès à une eau de boisson potable;
– accès à un assainissement amélioré;
– une hygiène personnelle et alimentaire adaptée.
la galeSarcoptes Scabiei– hygiène personnelle;
– accès à un approvisionnement en eau adéquat.
L’hépatiteDeux des virus qui causent l’hépatite (hépatite A et E) peuvent être transmis par l’eau et les aliments.– lavage des mains;
– approvisionnements en eau propre suffisante;
– élimination adéquate des déchets.
La malnutritionPeut être causée par un accès insuffisant à l’eau propre, à un assainissement de bonne qualité et à un manque d’éducation sanitaire.– l’amélioration de l’approvisionnement en eau;
– l’assainissement et de l’hygiène;
– l’éducation aux bonnes pratiques d’hygiène;
– un meilleur accès à une alimentation en quantité et qualité suffisante, ainsi qu’aux services de santé de base.
L’ onchocercoseOnchocerca volvulus.– pulvérisations d’insecticides sur les gîtes larvaires des simulies;
– traitement des patients avec un médicaments (l’invermectine) qui tue les jeunes vers.
Le paludismeparasite du genre Plasmodium– se protéger des piqûres de moustiques : moustiquaires, produits anti-moustiques;
– prévention du paludisme pendant la grossesse;
détection précoce;
– contrôle des épidémies de paludisme.
La schistosomiase (ou billharziose) des vers parasites– amélioration de l’assainissement et de l’alimentation en eau potable.
Le trachomeChlamydia trachomatisbonne hygiène personnelle, ainsi qu’une bonne hygiène du milieu.
Les fièvres typhoïdesSalmonella typhi et Salmonella parathyphi– Hygiène personnelle;
– lavage des mains;
– approvisionnement en eau saine, assainissement adéquats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Pas encore disponible