Le commerce

Définition

Le commerce est l’ensemble des opérations par lesquelles s’effectue l’échange des biens et services en vue de réaliser un bénéfice.

Fonctions économiques du commerce

  • Répartir les biens dans l’espace (d’un lieu à un autre)
  • Égaliser et stabiliser les prix

Division du commerce

  1. Du point de vue géographique (achat et vente selon l’espace géographique)
  • Le commerce intérieur est dont les opérations ne traversent pas les limites frontalières du pays.
  • Le commerce extérieur est celui dont les opérations traversent les limites frontalières du pays. Le commerce extérieur est subdivisé en :
  • Commerce d’importation qui est l’achat à l’étranger.
  • Commerce d’exportation qui est la vente à l’étranger.
  • Commerce de transit qui est l’ensemble des opérations lucratives autour des marchandises qui ne font que traversent le pays sans y rester.
  1. Du point de vue importance des opérations (achat et vente selon la quantité)
  • Le commerce de gros: vente en très grande quantité ; c’est le cas des douzaines, des cartons, … ce commerce est fait par le producteur ou par ses représentant. C’est l’exemple de la BRASIMBA, la BRALIMA, …
  • Le commerce de demi-gros: vente en des quantités moyennes comme les sixaines, … C’est l’exemple des dépositaires de la BRASIMBA, la BRALIMA, …
  • Le commerce de détail: vente à l’unité au consommateur final. C’est l’exemple d’un débit de bar, buvette, …
  1. Du point de vue de l’objet des opérations (ce qui fait l’objet d’achat et vente)
  • Le commerce des marchandises
  • Le commerce de banque
  • Le commerce de transport
  • Le commerce des assurances

Balance commerciale et balance économique

  • Balance commerciale: est une comparaison entre les importations et les exportations d’un pays pendant une période déterminée. Elle est positive si les exportations sont supérieures aux importations mais dans le cas contraire on parle d’un déficit qui entraine la perte de la réserve de change et l’inflation en profiterait jusqu’à la dépréciation de la monnaie nationale.
  • Balance économique ou balance des comptes: est un tableau comparant les entrées et les sorties des recettes d’un pays. La balance commerciale n’est qu’une partie de la balance économique.

Politique commerciale

Est l’ensemble des directives que suit un pays en matière d’échanges commerciaux avec les autres pays. Nous avons le libre-échange et le protectionnisme.

Le libre-échange

Est une politique qui consiste à laisser circuler les biens d’un pays à un autre sans aucune restriction. C’est la clé du libéralisme né de la révolution française.

Avantages

  1. Accroit le bien-être général en permettant à chaque pays :
  • Soit de se procurer ce qu’il n’a pas,
  • Soit de se procurer ce qu’il a mais à meilleur compte.
  1. Facilite les échanges commerciaux.
  2. Le protectionnisme

Est une politique qui consiste à laisser circuler les biens d’un pays à un autre avec certaines restrictions afin de protéger ses activités productives contre la concurrence des produits étrangers.

  • Avantages
  • Sur le plan politique : assurer l’indépendance économique et militaire du pays face à l’étranger en produisant ses propres biens,
  • Sur le plan social : éviter le chômage car la concurrence des produits étrangers pousserait les entreprises locales à la faillite.
  • Sur le plan fiscal : assurer les recettes supplémentaires à l’état par la perception des droits de douane,
  • Sur le plan économique :
  • Protéger les industries naissantes,
  • Assurer l’équilibre de la balance commerciale,
  • Éviter le dumping. Il existe le dumping économique et le dumping social. Le dumping social est l’exploitation des travailleurs dans un autre pays aux conditions de leur engagement dans leur pays de provenance. Le dumping économique est la vente à perte sur un marché étranger pour récupérer les devises ou la délocalisation d’une usine vers la matière première ou la main d’œuvre bon marché et revenir vendre sur son marché initial.
    • Désavantages
  • Les consommateurs paient très cher,
  • Les entreprises protégées se bureaucratisent (ne fournissent aucun effort de se moderniser et augmenter leur rendement)
  • Le protectionnisme est source des conflits internationaux.
  • Instruments du protectionnisme
  1. Le tarif douanier:
  • Droit protecteur : freinant l’importation pour que les produits locaux restent compétitifs.
  • Droit prohibitif: très élevé, il empêche l’importation.
  1. Les subventions: l’État accorde des aides aux entreprises.
  2. Le contingentement: établissement des restrictions quantitatives par le système des quotas.

Entre le libre-échange et le protectionnisme ; aucune politique n’est meilleure que l’autre car chacune est adaptée à moment bien précis mais il serait préférable d’appliquer le libre-échange comme règle et le protectionnisme comme exception.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Pas encore disponible