Pédagogie : Vocation et mission du maître

I. Choix d’une profession

Au cours de notre existence, nous faisons un certain nombre de choix importants, déterminants pour notre épanouissement, notre efficience, notre valorisation. Parmi ces choix, un des plus décisifs est celui d’un métier… dans le choix dune profession, il faut tenir compte d’un certain nombre de facteurs, principalement:

a) Les aptitudes: posséder les dons, les talents requis pour l’exercice de cette profession.

b) Les attraits : il est nécessaire d’aimer, d’avoir du gout, un penchant pour un travail qu’on va exercer à longueur de journées, d’années…

c) Les besoins de la société : « les débouches » : il faut que la profession
soit rentable, que la société ait besoin de ses produits, de ses activités, que la demande soit proportionnée à l’offre.

d) Le choix d’un métier basé sur ces critères procure à l’individu une grande satisfaction dans son travail, satisfaction qui rejaillit sur sa vie privée.

II. Vocation pédagogique

Etre enseignant, éducateur, c’est une vocation

1) Le terme « vocation »

– « aujourd’hui, il a un sens élargi : il s’agit du chemin dans lequel on s’engage : dans ce sens, tout homme a une vocation.
– Il est aussi employé pour dire que tel individu est particulièrement doué pour tel travail, qu’il y a en quelque sorte été prédestiné.
– Etc…

2) Pourquoi l’enseignement est-il une vocation? Une tâche noble ?

– Par la noblesse de son objectif : l’enfant, son éducation et sa formation
– Par la finesse, la créativité, les qualités humaines requises pour mener à bien cette formation.
– Par le dénouement, le don de soi qu’il exige : il y faut le «sens de la gratuité », l’amour qui ne calcule ni le temps, ni les peines, le courage qui ne se laisse pas rebuter par les obstacles…

3) Les éléments de la vocation pédagogique

Il y faut:
– Un trait : « l’amour de l’enfant », un amour fort, profond, efficient, cherchant le bien .de l’enfant et non sa propre satisfaction. « l’amour de l’enfant suppose la capacité de rester jeune soi-même ».
– Un idéal : le sens des valeurs et les sens de la mission. Le sens des valeurs : est l’aboutissement de la
vocation pédagogique. Or, l’Objet de l’éducation est défini précédemment.

4) Fausses motivations :

Certains optent pour le métier d’enseignant pour des motifs qui ne sont pas valables comme de commander, d’être son maître, d’avoir des vacances, moins d’heures de travail que d’autres…

Patrick Tshiama Mulomba
Le suivre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Pas encore disponible